Akihabara: les soubrettes contre-attaquent!

Dernière activité du Japon: repasser à la terre sainte des geeks d’animes et de mangas pour dépenser les yens qu’il nous reste. Cette fois, il y avait plus de monde (normal pour un samedi).

20130824-222050.jpg

20130824-222245.jpg

20130824-222249.jpg

Nous sommes repassés au Tora no Ana, un magasin de mangas qui a non seulement des œuvres éditées commercialement à grande échelle mais aussi de plus petites œuvres dessinées par des fans ou des auteurs qui cherchent à percer.20130824-222534.jpg

Note d’un acheteur compulsif de mangas: ils sont tous à environ 500 yens. Oui, ça fait 5 francs seulement!20130824-222538.jpg

Autre anecdote: le magasin a 7 étages. Les quatre premiers sont réservés aux mangas et œuvres de fans normales. À partir du 5e étage, ce sont les œuvres pour adultes, avec un étage pour le soft et les deux autres pour le hard (même si on a franchement pas vu la différence). Quelque soit l’étage auquel on fait ses achats, on vous les donne dans un de ces sacs noirs complètement opaque, ce qui permet aux nombreux salary men que nous avons croisé dans le magasin de ramener innocemment des mangas divers et variés à la maison.
20130824-223930.jpg

Et finalement l’apothéose! Nous ne pouvions pas quitter Akihabara sans être allés dans un maid café. Le concept de ces cafés est d’avoir un personnel uniquement composé de jeunes filles innocentes qui s’habillent en soubrette et vous accueillent à coup de “Irasshaimase Goshujin-sama!!!”, c’est-à-dire “Bienvenue maître!”. Ils servent généralement des menus simples et offrent des services en plus comme prendre une photo avec une des soubrettes (il est généralement interdit d’y prendre des photos soi-même). D’autres vont plus loin en nourrissant leurs clients à la cuillère, mais ce n’était pas le cas de celui-ci.

Voici le Heart of Hearts, le maid café où nous avons soupé. La photo vient de Google street view, excusez donc les flèches. Le thème de ce café est l’école. Avant de nous amener à notre table, on nous a prié de nous assoir à un pupitre pour nous enseigner les règles de la maison. Nous avons eu droit à des omelettes au riz sur lesquelles une soubrette à dessiné un lapin et un chat avec du ketchup.20130824-224931.jpg

Et voici les soubrettes! Chacune a sa pose.20130824-224935.jpg

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *